Indisponible
Disponible
Prix le plus bas
Dernières disponibilités
RÉSERVATION
EXPRESS
          
MEILLEUR PRIX GARANTI :

7ème arrondissement : la fièvre du cacao

Le 15 Septembre 2017

L’Hôtel de Lille est un refuge de gourmets et de gourmands. D’ailleurs, qui peut résister à l’appel du chocolat ? A cet égard, le quartier Saint-Germain-des-Prés est un des lieux idéal pour s’adonner à cette douce addiction. En effet, s’il est un des plus en vue de la capitale, c’est, entre autre, grâce à ses commerces de bouches et plus particulièrement, ses chocolatiers. 

 

Maison Georges Larnicol

Commençons ce tour d’horizon par la Maison Georges Larnicol, 132 boulevard Saint-Germain Paris 6ème. Ce maître pâtissier, chocolatier d’origine bretonne MOF (meilleur ouvrier de France) nous régale avec une large gamme de chocolats blanc, noir et au lait. Comme si cela ne suffisait pas, en héritage à son patrimoine breton, on y trouve des Kouign Amann et sa spécialité : la Kouignette, petite pâtisserie aux bords feuilletés et au cœur fondant. Elle se décline en différentes saveurs (amande, caramel au beurre, chocolat, framboise, etc…). Sa recette est un secret si bien gardé que son nom a du être déposé. Vous ne pourrez la découvrir que si vous la goûtez. 

 

Chocolaterie de Jacques Genin

Au 27 rue de Varenne, on trouve la chocolaterie de Jacques Genin. Pour les amateurs de chocolats parfumés, d’un traitement du cacao dans sa forme la plus pure et d’une exploration gustative unique, Jacques Genin est votre homme. Originellement dans le 3ème arrondissement de Paris, il a d’abord développé dans son grand laboratoire de la rue de Turenne en alchimiste du goût, des associations de saveurs hors du commun, (Miel de châtaignier, poivre de Séchouan, bergamotte ou basilic, thé vert…). Le chocolat est entre ses mains le vaisseau qui vous fera voyager aux quatre coins du globe.

 

Debauve & Gallais

Debauve & Gallais, que dire de Debauve & Gallais, sinon qu’il s’agit d’une des plus anciennes maisons de chocolatier de Paris. Chocolatier officiel de la couronne de France, il crée un médaillon en chocolat spécialement pour la Marie-Antoinette qu’elle baptise les « Pistoles de Marie-Antoinette ». Outre cette friandise, la Maison offre à travers ses spécialités un voyage à travers l’histoire de France. Les Croquamandes étaient les friandises préférées de Napoléon Ier, la fleur de Lys a été créée à l’occasion du couronnement de Charles X, invente la balle de golf chocolat, bonbon énergétique créé à la demande du Grand-Duc propriétaire du golf de Cannes-Mandelieu ou encore dédie une madeleine au chocolat à l’un de ses plus fervents clients, Marcel Proust. 

 

Cacaotier d’Hubert Masse

Finalement, les amateurs de ganaches et de pralinés aux saveurs exotiques préfèreront le Cacaotier d’Hubert Masse. Son expertise et son désir de proposer des alliages uniques sont récompensés du Grand prix du chocolat artisanal de la ville de Paris  en 2008 et par le prestigieux Club des Croqueurs de Chocolat de 2011 à 2016. Il est considéré comme l’un des meilleurs artisans du chocolat de France. A découvrir très vite dans le 7ème. 

Retour à la liste des actualités