L’architecte, designer Oki Sato fait la pluie et le beau temps du 11 janvier au 16 février.

Allons chanter sous la pluie au Bon Marché le grand magasin de la Rive Gauche ! Mais visiteurs et clients n’ont pas besoin de parapluie… La pluie qui tombe de la grande verrière centrale ne mouille pas. Ses gouttes se métamorphosent en un tapis de marguerites blanches au fur et à mesure de leur chute. Cette féérie sophistiquée est l’œuvre d’un architecte designer japonais Oki Sato et de son studio « Nendo » au prestige international consacré par de multiples prix que la France découvre grâce à cet événement.

En ce « mois du blanc » traditionnel créé en 1872 par Aristide Boucicaut, Le Bon Marché Rive Gauche a donné carte blanche à Oki Sato, pour concevoir en ses murs une installation spectaculaire, une exposition monumentale avec pour seule consigne de respecter la couleur blanche emblématique de cette période de l’année.

« Fleurs de pluie » (ame nochi hana en japonais) déploie sa vision poétique du cycle de la nature au cœur du magasin dans le vaste espace central. C’est un mouvement continu, un ballet de brillantes gouttes d’eau transformées en un mouvant champ de fleurs lorsqu’elles atteignent le sol et reprenant leur forme liquide en remontant vers le ciel des verrières. La prouesse technique donne naissance à l’enchantement d’un rêve. Les vitrines extérieures offrent aux passants des variations plus narratives sur ce thème avec des sculptures également blanches déclinant le cycle de l’eau à travers les mésaventures d’une bouteille, d’un vase et d’une fleur. Les subtilités de la pluie japonaise qui porte des noms différents selon son intensité ou la saison s’exposent sous forme de vingt sculptures au rez-de-chaussée pendant qu’au deuxième étage les visiteurs sont invités cette fois à ouvrir un parapluie pour voir se dessiner sur le sol des images animées mêlant la pluie et la floraison dans un parcours intitulé « uncovered sky ».

L’invitation d’Oki Sato après celle de Ai Weiwei en janvier 2016, de Chiharu Shioto en 2017, de Leandro Erlich en 2018 et de Joana Vasconcelos en 2019, témoigne de la volonté du Bon Marché Rive Gauche d’être mécène et acteur de la scène artistique parisienne. Ces « cartes blanches » offertes à des artistes au rayonnement international leur offrent l’opportunité d’accéder à un large public grâce à des créations originales dont le grand magasin est le cadre et l’inspirateur.

 

Colombe de La Taille

 

Exposition « Ame Nochi Hana » Oki Sato 
Le Bon Marché Rive Gauche
24 rue de Sévres 75007 Paris 

Crédit photos : © Bon Marché Rive Gauche © Nendo