ACTUALITÉS DE L'HOTEL DE LILLE PARIS****

 

DERNIÈRES NOUVEAUTÉS À FAIRE ET À DÉCOUVRIR AUTOUR DE L'HÔTEL DE LILLE - SAINT-GERMAIN-DES-PRES

Hôtel de Lille

Interview de Philippe Daucet, directeur de l’Hôtel de Lille

Categories : Hôtel, publié le : 04/10/2022

Philippe Daucet, directeur de l’Hôtel de Lille : « Fabriquer des souvenirs & créer du bonheur ».

 

Difficile d’évoquer l’Hôtel de Lille sans parler de Philippe Daucet, son directeur. Véritable chef d’orchestre du lieu, il en est également son âme. Pourtant, s’investir dans l’hôtellerie n’a jamais été son objectif initial, ce qui ne l’a pas empêché d’épouser cette carrière avec passion. Personnalité riche au parcours passionnant, il y met avec bonheur toute son énergie et son talent au service de ses clients.

 

Un parcours atypique

Son bac en poche, il quitte sa Dordogne natale pour partir à la conquête de la capitale. Passionné par le textile et le mixage possible des matières -sa mère était styliste et dans son atelier croquait sans cesse des silhouettes-, il s’inscrit à l’École Supérieure des Industries du Vêtement. Pour parfaire son apprentissage, il termine son cursus par une école de commerce. De ses premiers pas à Paris, il garde l’émerveillement de la découverte de la ville lumière et de toutes ses richesses cachées. Amoureux de faïence, d’argenterie, de peinture, de sculptures plus généralement des belles choses, il court très tôt les salles de ventes, découvre un autre monde et investit ses premiers deniers dans l’achat d’objets d’art et de pièces anciennes.
Ses études terminées, il rachète (1993) Maison Toussaint créée en 1822. Une de ses premières actions est de l’inscrire comme Entreprises du Patrimoine Vivant. Spécialisée dans l’artisanat du luminaire et plus particulièrement dans la création d’abat-jour, cette aventure lui offre ses premiers contacts avec le monde de l’hôtellerie (Royal Monceau, Meurice, le Raphael et d’autres) mais également avec certains des grands noms de la décoration tels Philippe Starck, Hervé van den Straeten, Hubert Le Gall, Bruno Moinard ou encore Julie Prisca avec qui il développe plusieurs projets de mobilier et de luminaires.

 

Un nouveau challenge

Fasciné par ce milieu très créatif, Philippe Daucet se lance un nouveau défi et enfile le costume de directeur de L’Hôtel de Lille, un petit hôtel du 7éme arrondissement de Paris, quartier qu’il aime beaucoup et où il se sent bien. Nous sommes en 2014. Ce qui lui plait ? La proximité avec ses équipes, le travail de minutie et d’organisation, et le luxe sans ostentation qui dénote une manière d’être. L’idée est immédiatement de transformer ce 2 étoiles en un charmant petit 4 étoiles, et faire de cet hôtel de 15 chambres (toutes liées à un auteur) une oasis de paix au cœur de Saint Germain des Près. Chaque pièce, chaque chambre, ici, raconte ainsi sa propre histoire et invite au voyage.

 

Le plaisir de faire plaisir

Philippe Daucet, c’est incontestable, aime ce que crée le hasard des rencontres. Partager, transmettre, voilà ce qui l’anime. Si son sens de l’accueil lui vient de son enfance -Il se souvient avec émotion de ces grandes tablées réunissant sa fratrie, ses cousins et autres amis de la famille-. Un sentiment qu’il essaie de recréer à l’Hôtel de Lille qu’il veut avant tout être une maison accueillante. « Être directeur de cet établissement n’est qu’un titre, ce qui importe surtout, c’est l’histoire qui est en train de s’écrire ». Épicurien, curieux, pudique, attentif et créateur de liens, transmettre et partager ses valeurs, d’abord, avec son équipe est fondamental pour lui. C’est même la clé de la réussite afin d’offrir à ses clients un séjour agréable, unique et insolite.

 

Savoir créer de liens

D’ailleurs, cet art de vivre ne se limite pas seulement aux murs de son hôtel, amoureux de son quartier et de son histoire (mais aussi plus largement de Paris), Philippe Daucet prend plaisir à guider ses hôtes hors des sentiers battus à la découverte de ce qui vibre vraiment. « Nul n’a besoin de nous pour visiter la Tour Eiffel, en revanche guider nos clients vers une petite impasse cachée, un marché typique, une épicerie fine, un antiquaire, un bouquiniste, un relieur, un charmant petit restaurant et la liste est longue, voilà ce qui fait la différence et qui me nourrit. » Les hôtes qui séjournent à l'hôtel sont bien plus que des clients, certains deviennent des amis. Ils veulent à la fois de l’apaisant, de l’insolite, voir même du sur mesure dans certains cas. « Dans ce métier, on est comme au théâtre, en représentation permanente et toujours différente selon le client. Quelqu’un qui arrive avec un sac à dos et des baskets n’a pas forcément les mêmes attentes qu’une personne arrivant avec une valise Prada. Mais pour chacun d’entre eux nous sommes là pour les aider à fabriquer des souvenirs et des instants de bonheur inoubliables ».
 

Colombe de La Taille

Mes adresses :

Éditeurs mobilier et luminaire

Opticien, et accessoires 

Antiquaire, relieur 

Restaurants

  • El Fogone : 38 rue de Verneuil 75007 Paris
  • Eclipses : 27/29 rue de Beaune 75007 Paris